Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Façade nord.
©Ville de Montréal, 2006
 
Mur-pignon est.
©Ville de Montréal, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Mary-Garbutt-Angell

Autre appellation :
  • Maison John-Angell
Adresse civique :
  • 530, road Lakeshore
Arrondissement ou ville :

Beaconsfield

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1860

Nom du propriétaire constructeur :
  • Mary Garbutt-Angell
    (propriétaire de 1854 à 1865)
    En octobre 1840, William Angell, époux de Mary Garbutt, acquiert avec son beau-frère John Ellery cette terre avec une maison, une étable, une cabane à sucre, d’autres bâtiments, des animaux et des meubles. Les Angell y élèvent leurs enfants. William Angell décède en 1854. Mary Garbutt est veuve depuis six ans, lorsque la nouvelle maison est construite en 1860. Elle décède en 1865 laissant la propriété à ses enfants. Son fils John Angell achète progressivement les parts de ses cohéritiers et des héritiers Ellery. La famille Angell habite la maison pendant près de 150 ans. Ce nom de famille, bien connu à Beaconsfield, a été donné à une avenue et à une baie du secteur.
Typologie d'origine :
  • Maison isolée

Commentaire sur la construction

Selon la tradition orale, la maison aurait été construite vers 1855 par Mary Garbutt, veuve de William Angell. Par contre, un marché de construction retrouvé récemment laisse entendre que la maison a été bâtie par le maçon Thélesphore Guilbault, pour John Angell, fils de Mary Garbutt, en 1860. Quoique le contenu de ce document pose certains problèmes, celui-ci demeure à ce jour la source la plus fiable pour dater la construction de la maison.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

En 1860, le cultivateur John Angell fait bâtir cette maison en pierre sur la terre appartenant à sa mère, Mary Garbutt. Le maçon Thélesphore Guilbault est engagé pour construire le bâtiment.

Vers 1875, on modifie la façade de la maison en ajoutant une galerie couverte soutenue par des poteaux. Au cours de la première moitié du XXe siècle, la terre agricole est subdivisée au rythme du développement domiciliaire du secteur. En 1957, on augmente la superficie habitable de la résidence. On ferme la galerie avant et on aménage un solarium à l’arrière.

Occupée par les Angell jusqu’en 2002, la maison est citée monument historique cette même année par l’arrondissement de Beaconsfield, notamment en raison de l’importance de cette famille dans le développement local. Les Angell sont les premiers anglophones à s’être établis sur le territoire de Beaconsfield.

Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 21 novembre 2006 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : vers 1875
    Transformation majeure de la façade.

    On prolonge le larmier du toit. On construit une galerie avec des poteaux à chapiteaux sculptés.
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1957
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Transformation majeure de la façade.

    La galerie avant est fermée et forme une adjonction à la maison. Un solarium est aménagé sur la façade nord.
     
haut de page
Lecture architecturale  
La maison Mary-Garbutt-Angell possède des caractéristiques des maisons de ferme québécoises du XIXe siècle, bien que ses façades avant et arrière aient été grandement modifiées au siècle suivant. Construite en pierre et de plan rectangulaire, elle compte un étage et demi et est coiffée d’un toit à deux versants. À chaque extrémité de sa toiture se trouve une cheminée, actuellement recouverte de tôle, qui devait à l’origine desservir soit l’âtre de la cuisine, soit le foyer de la chambre principale ou d'une autre pièce commune. On remarque enfin une grande symétrie dans la disposition des fenêtres des murs-pignons. La résidence est localisée le long du Lakeshore Road, à proximité du Lac Saint-Louis.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :Le bâtiment est identifié aux inventaires patrimoniaux dans la catégorie suivante :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9999-29-0002-01

Propriété :

9999-29-0002

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 janvier 2013