Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Maison Longpré
©Ville de Montréal, 2002
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Longpré

Adresse civique :
  • 6450-6452, 38e Avenue
Arrondissement ou ville :

Rosemont—La Petite-Patrie (Montréal)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1822

Nom du propriétaire constructeur :
  • Jerôme Allard dit Longpré
    (propriétaire de 1821 à 1850)
Typologie d'origine :
  • Maison isolée

Commentaire sur la construction

La date de construction initiale du bâtiment connu sous le nom de maison Longpré n’est pas établie avec certitude. Le Répertoire d’architecture traditionnelle sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal fait référence à un acte notarié de 1821 qui rapporte le don fait par Joseph Desautels à son gendre Jérôme Allard dit Longpré de la terre de la Côte-de-la-Visitation, mais qui ne fait pas mention d’une maison. Un recensement de 1825 nous informe que la famille de Jérôme Allard dit Longpré occupe cette terre et qu’une maison y est construite. La date de 1822 a été inscrite comme date médiane approximative.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

La maison Longpré est érigée sur ce qui était à l’origine une terre de la Côte-de-la-Visitation (quartier Rosemont). Ce territoire est annexé à la ville de Montréal au début du XXe siècle et s’urbanise à partir des années 1930. On connaît peu de choses sur l’évolution du bâtiment et sur les modifications qu’il a pu subir.

haut de page
Lecture architecturale  
La maison Longpré, l’un des plus anciens bâtiments du quartier Rosemont, est une très grande habitation qui se rattache au modèle de villa pittoresque. Cette forme d’architecture de campagne, aussi connue sous le nom de cottage anglo-normand, apparaît d’abord en Grande-Bretagne au début du XIXe siècle, puis est introduite au Québec dans les années 1820-1830. La maison Longpré comporte un seul étage, en pierres, couronné d’un toit à croupes. Il se trouve à Montréal peu d’exemples de ce type de toit à quatre versants à pente douce dont les avant-toits courbés s’allongent au-delà des murs. Les hautes souches de cheminées qui s’élèvent à chaque extrémité de la maison et les lucarnes qui se trouvent sur tous les versants du toit à croupes sont d’autres éléments distinctifs de ce modèle de cottage pittoresque.

haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :Le bâtiment est identifié aux inventaires patrimoniaux dans la catégorie suivante :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9947-27-1424-01

Propriété :

9947-27-1424

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 janvier 2013