Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Maison Louis-Fréchette
©Ville de Montréal, 2002
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Louis-Fréchette

Autres appellations :
  • Centre d'apostolat liturgique
  • Maison Hercule-Beaudry
Adresse civique :
  • 306, rue Sherbrooke Est
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Rue Sherbrooke Est (entre Saint-Dominique et Saint-Denis)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

vers 1879

Nom du propriétaire constructeur :
  • Hercule-Jean-Baptiste Beaudry
    (propriétaire de environ 1879 à 1892)
    Hercule-Jean-Baptiste Beaudry est un marchand prospère de Montréal. Il est le beau-père du poète Louis Fréchette et le frère de Jean-Louis Beaudry, élu maire de la ville à trois reprises entre 1862 et 1885.
Typologie d'origine :
  • Maison contiguë

Commentaire sur la construction

Nous ne connaissons pas la date exacte de la construction de cette maison, ni le nom de son architecte concepteur. Elle paraît pour la première fois dans l’atlas Hopkins de 1879.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

En 1892, Hercule-Jean-Baptiste Beaudry lègue sa propriété à sa fille Emma Beaudry, épouse de l’homme de lettres Louis Fréchette. Ce sera la demeure où le poète vivra le plus longtemps, de 1892 à 1907. À la mort d’Emma Beaudry en 1922, la propriété est cédée à ses trois filles, Jeanne, Louise et Pauline. Après une suite de transactions et d’échanges entre les différents membres de la famille, la propriété revient à F. Alié en 1955, fondateur de la congrégation des Sœurs disciples du Divin Maître. En 1966, on y établit le Centre d’apostolat liturgique, qui commande d’importantes modifications intérieures. L’extérieur nous dévoile toutefois encore ses principaux éléments architecturaux d’origine malgré quelques travaux de réfection.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Louis Fréchette
    (propriétaire de 1892 à 1907)
    Louis Fréchette, né Louis-Honoré Fréchette à Lévis en 1839 et décédé en 1908, est tour à tour écrivain, poète, journaliste, avocat et homme politique. Son œuvre littéraire aura un retentissement énorme dans le Québec du XIXe et XXe siècle. Il écrit, entre autres, La voix d’un exilé (1868), La légende d’un peuple (1887) ainsi que Originaux et détraqués (1893). Il collabore à divers journaux et s’implique dans le monde politique par ses nombreuses prises de positions et comme candidat et député sous la bannière du parti libéral du Canada.

  • Les Sœurs disciples du divin Maître
    (propriétaire de 1966 à aujourd'hui)
    Les Sœurs disciples du Divin Maître réalisent leur ministère en utilisant les différentes formes d'art liées au langage liturgique : peinture, sculpture, architecture, musique, etc. afin de préparer et diffuser ce qui sert au culte et ainsi alimenter la piété des croyants.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 18 novembre 2004 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : vers 1966
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Recyclage de la maison en centre d’apostolat liturgique
     
haut de page
Lecture architecturale  
La maison Hercule-Beaudry fait partie d’un ensemble de deux maisons en rangée disposées en retrait l’une par rapport à l’autre à l’angle des rues Sherbrooke et Sanguinet. Leur architecture inspirée du style Second Empire rappelle les grandes lignes de leur voisin, le Mont-Saint-Louis (230-260 rue Sherbrooke Est), notamment par le gabarit et le traitement des toitures. Prise individuellement, chacune des deux maisons est très élancée. Leurs trois étages au-dessus d’un soubassement surélevé, leur quatrième étage sous les combles ainsi que la séparation en deux travées verticales, dont l’une est légèrement en saillie, accentue cette verticalité.

Les deux maisons forment toutefois un ensemble indissociable. Leur jumelage de même que les bandeaux de pierre horizontaux permettent de contrebalancer la verticalité de chacune d'elles. L’ornementation des façades revêtues de pierre de taille se concentre autour des ouvertures et dans la corniche à modillons et denticules. Au fil des ans, les deux maisons ont évolué différemment tout en conservant leur parenté. Ainsi, la maison Hercule-Beaudry possède des fenêtres différentes de sa voisine, et le grand escalier qui menait à l’entrée principale est disparu.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9941-45-9545-01

Propriété :

9941-45-9545

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 18 janvier 2013