Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Théâtre Impérial
©Ville de Montréal, 2002
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Théâtre Impérial

Autres appellations :
  • Cinéma Impérial
  • Centre Cinéma Impérial
Adresse civique :
  • 1428-1432, rue de Bleury
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Rue Sainte-Catherine Ouest (entre Square Phillips et Jeanne-Mance)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1913

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Albert E. Westover
    (architecte)
    L'architecte Albert E. Westover de Philadelphie construit plusieurs cinémas aux États-Unis et au Canada entre 1901 et 1913, notamment pour la société new-yorkaise Keith-Albee Vaudeville Organization. Parmi ses réalisations, on compte le cinéma Impérial à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick (1913), le Keith Theatre à Philadelphie, et le théâtre Oscar Hammerstein à New York.

  • Ulric Asselin
    (architecte)
    Ulric Asselin (1870-1937) est l'architecte montréalais associé à l’architecte américain Albert E. Westover pour la construction du théâtre Impérial. Il s’associe avec l’architecte et ingénieur Louis Perron de 1903 à 1912, puis se lance à son propre compte. Il est connu notamment pour la réalisation des plans de l’école Saint-Jean-L’Évangéliste, 2340 Saint-Charles (1913). Ulric Asselin loge ses bureaux dans l’édifice du théâtre Impérial de 1913 à 1933.

  • Tognarelli et Voigt
    (décorateurs)
    Cette firme établie à Philadelphie exécute également les décors du cinéma Impérial à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

  • Emmanuel Briffa
    (décorateur)
    Le peintre et décorateur Emmanuel Briffa (1875-1955) est né à Malte. Il s'installe à Montréal en 1924 et conçoit le décor de la plus grande partie des cinémas construits dans cette ville avant 1940, notamment le cinéma Rialto, 5711 du Parc (1923), le théâtre Empress, 5550 Sherbrooke Ouest (1927), le théâtre Outremont, 1248 Bernard Ouest (1928), le théâtre Le Château, 6950-6956 Saint-Denis (1931), et le York (aujourd'hui démoli). Pour le théâtre Impérial, ses interventions se seraient limitées au rideau de scène.
Nom du propriétaire constructeur :
  • Keith-Albee Vaudeville Organization

Typologie d'origine :
  • Théâtre / auditorium / cinéma

Commentaire sur la construction

La date de construction initiale a été établie d'après un article paru dans le journal La Presse du 25 avril 1913 annonçant l'ouverture du théâtre Impérial.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Le théâtre Impérial est construit en 1913 et présente au cours de ses vingt premières années d'existence des spectacles de vaudeville et des représentations de films muets. En 1935, des modifications à l'entrée du cinéma sont réalisées par les architectes Ross et Macdonald. L'introduction en 1954 du système d'écran géant Cinérama requiert la construction d'une cabine de projection à l'arrière du parterre. Ce réaménagement conçu par les architectes Nobbs et Nobbs réduit de moitié le nombre de places de la salle. En 1974, la salle est divisée en deux auditoriums selon les plans de la firme de l'architecte Mandel C. Sprachmann. Des travaux de restauration exécutés par la firme Eliosoph et Berkowitz en 1980 redonnent à la salle ses dimensions d'origine.

En 1995, Viacom et sa filiale Famous Players font don du cinéma Impérial au Festival des films du monde. Le cinéma prend le nom de Centre Cinéma Impérial en 1996. Des travaux de rénovation et de restauration effectués à l'intérieur et à l'extérieur de l'édifice du cinéma sont achevés en 2004.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Famous Players
    (propriétaire de 1980 à 1995)
    La compagnie Famous Players Canadian Corporation est fondée en 1920 par le distributeur de films Nathan L. Nathanson et le producteur Adolph Zukor. À la fin des années 1930, la compagnie prend le contrôle des chaînes de distribution qui se partagent alors le territoire montréalais, dont la Confederation Amusement, la United Amusement et la Consolidated Amusement. Famous Players fait l’acquisition du théâtre Impérial en 1980. Viacom Canada Incorporated achète Famous Players en 1994.

  • Festival des films du monde
    (propriétaire de 1995 à aujourd'hui)
    Viacom et sa filiale Famous Players font don du cinéma au Festival des films du monde en 1995.
Autres occupants marquants
Locataires :
  • Léo-Ernest Ouimet
    (locataire de 1934 à 1934)
    Le réalisateur et distributeur de films Léo-Ernest Ouimet (1877-1972) ouvre en 1906 le Ouimetoscope, la première salle de cinéma permanente à Montréal. L'année suivante, il inaugure la première grande salle de cinéma luxueuse en Amérique. Léo-Ernest Ouimet devient locataire et gérant du théâtre Impérial en 1934 et y présente un programme varié de concerts, de pièces de théâtre et de projections de films.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 23 novembre 2004 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1980
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Travaux extérieurs et intérieurs (retour à la dimension originale de la salle)

    Concepteur de la transformation :
    Eliasoph et Berkowitz (architectes)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 2000
    Fin des travaux : 2004
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Travaux intérieurs et extérieurs. Chargé de projet : Éric Gauthier, architecte

    Concepteur de la transformation :
    Faucher, Aubertin, Brodeur, Gauthier (architectes)
     
haut de page
Lecture architecturale  
Le théâtre Impérial est le seul des six super palaces, ces grandes salles construites au centre-ville de Montréal entre 1915 et 1921, qui conserve encore aujoud'hui une grande partie de son aspect d'origine. L'aménagement des palaces cinématographiques consiste généralement en une façade étroite et un long hall d’entrée qui mène au foyer et à la salle située à l'arrière. Le théâtre Impérial fait exception à la règle avec sa grande façade et son volume monolithique érigé en bordure de la rue. La façade en céramique vernissée blanche est également l'un des meilleurs exemples encore existants de l'utilisation de ce revêtement à Montréal. Le traitement de la façade est remarquablement sobre et comprend des motifs décoratifs d'influence Renaissance, dont des oculi qui surmontent les portes latérales du rez-de-chaussée, des panneaux à losanges à l'étage de l'attique et une corniche à modillons. La salle de théâtre d’environ 2 000 sièges possède un décor sophistiqué comportant des surfaces ouvragées, des appliques de plâtre et des fresques qui contrastent avec son aspect extérieur dépouillé.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Immeuble patrimonial classé sous le nom de Cinéma Impérial
    Anciennement un monument historique reconnu (2001-02-22) (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9940-44-6397-01

Propriété :

9940-44-6397

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 18 janvier 2013