Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Chapelle de l'Invention-de-la-Sainte-Croix
©Ville de Montréal, 2002
 
Chapelle de l'Invention-de-la-Sainte-Croix (portail)
©Ville de Montréal, 2002
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Chapelle de l'Invention-de-la-Sainte-Croix

Autre appellation :
  • Couvent des Soeurs Grises
Adresses civiques :
  • 1190-1200, rue Guy
  • 1175-1187, rue Saint-Mathieu
    (façade secondaire)
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Ensemble :

Fait partie de : Ensemble conventuel des Soeurs Grises
comprenant aussi

Secteur d'intérêt patrimonial :

Couvent des Soeurs Grises

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1874-1878

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Victor Bourgeau
    (architecte)
    Victor Bourgeau (1809-1888) reçoit une formation d'apprenti sculpteur et poursuit une prolifique carrière d'architecte par la suite. On lui attribue la construction d'une vingtaine d'églises et la rénovation de plusieurs autres.
Nom du propriétaire constructeur :
  • Les Soeurs Grises de Montréal
    (propriétaire de 1869 à aujourd'hui)
    C'est Marie Marguerite Dufrost de la Jemmerais (1701-1771), veuve d'Youville, qui fonde en 1737 une première communauté féminine à Montréal : les soeurs de la Charité dites Soeurs Grises de Montréal. Cette communauté se consacre aux pauvres et à l'oeuvre de l'Hôpital général que les frères hospitaliers ont dû abandonner.
Typologie d'origine :
  • Édifice de culte
haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

La chapelle de l’Invention-de-la-Sainte-Croix est construite entre 1874 et 1878 selon les plans de l’architecte Victor Bourgeau. Le maître-autel ainsi que les autels latéraux conçus par Victor Bourgeau et Alcibiade Leprohon en 1882-1883 sont réalisés par le marbrier-sculpteur J. O’Brien.

Le clocher est complété en 1890 selon les dessins des architectes Maurice Perrault et Albert Mesnard. La même année, les vitraux fabriqués en France par la maison Champigneulle sont installés et on ajoute dans la nef des treillis ornementés qui constituent un moyen original de consolider la structure de l’édifice.

haut de page
Lecture architecturale  
La chapelle est l’une des premières parties du couvent des Sœurs Grises à être construite et sa position centrale sur la façade sud lui accorde un rôle prépondérant dans la composition de l’ensemble conventuel. Sa flèche, parmi les plus hautes de Montréal, confère à l’ensemble un élan vertical qui fait écho au déploiement horizontal et à l’austérité des autres bâtiments.

La façade de la chapelle, flanquée d’une imposante tour, porte l’essentiel de l’ornementation. Les arcs en plein cintre et la disposition horizontale de ses ouvertures la rattachent au style néo-roman.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Situé dans l'ensemble d'immeubles patrimoniaux de la Maison mère des Soeurs-Grises-de-Montréal (classé) (2012-10-19).
    Anciennement un site historique classé (1976-01-29) (juridiction provinciale)
  • Situé dans l'aire de protection de la Chapelle de l'Invention-de-la-Sainte-Croix depuis le 1975-06-24 (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9839-70-5375-02

Propriété :

9839-70-5375

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 18 janvier 2013