Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Maison Louis-Joseph-Forget
©Ville de Montréal, 2002
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Louis-Joseph-Forget

Autres appellations :
  • United Service Club
  • Fondation Macdonald Stewart
  • Maison Maria-Raymond
Adresse civique :
  • 1195, rue Sherbrooke Ouest
Arrondissement ou ville :

Ville-Marie (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Rue Sherbrooke Ouest (entre Atwater et Peel)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1883

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Maurice Perrault
    (architecte)
    Maurice Perrault (1857-1909) s’initie très tôt au métier d’architecte en travaillant pour la firme de son père, l’architecte Henri-Maurice Perrault, de 1875 à 1879. En 1880, son père lui transmet la direction de sa firme. À cette occasion, Maurice Perrault s’associe avec le dessinateur en chef Albert Mesnard sous le nom de Perrault et Mesnard, architectes. Cette firme a à son actif un grand nombre d’édifices religieux comme l’église Sainte-Cécile, à Sallabery-de-Valleyfield (1882-1884, aujourd’hui disparue), et l’église Saint-Antoine, à Longueuil (1884-1887). À partir de 1890, la firme prend un nouvel associé, Joseph Venne, et conçoit, entre autres, le Monument national, 182 Saint-Laurent (1891-1894). L’association se dissout en 1895, et Maurice Perrault poursuit seul sa pratique architecturale.
Nom du propriétaire constructeur :
  • Louis-Joseph Forget
    (propriétaire de 1883 à 1911)
    Louis-Joseph Forget (1853-1911) est une figure dominante du monde de la finance du Canada à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Né à Terrebonne, il fait ses études au collège Masson et devient commis en 1873 dans une maison de courtage de Montréal. Dès 1876, il fonde sa propre maison de courtage, L. J. Forget et cie. Louis-Joseph Forget occupe ensuite la direction de plusieurs compagnies importantes, notamment la Montreal Light, Heat and Power et la Compagnie de chemin de fer urbain de Montréal. Il meurt le 7 avril 1911 à Nice, en France.
Typologie d'origine :
  • Maison isolée

Commentaire sur la construction

Plusieurs sources concernant la maison Louis-Joseph-Forget ne mentionnent pas l’architecte de cette demeure. Néanmoins, l’architecte Patrick Malard, dans son texte paru dans l’ouvrage Les chemins de la mémoire (Commission des biens culturels, 1991), désigne Maurice Perrault comme l’architecte probable de la maison.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Cette luxueuse demeure de la rue Sherbrooke a été érigée en 1883 pour l’homme d’affaires Louis-Joseph Forget et sa famille. Les plans de la maison sont attribués à l’architecte Maurice Perrault. Les premières modifications d’importance, réalisées en 1902-1903, sont conçues par les architectes Edward et William Sutherland Maxwell. En plus d’un réaménagement complet du décor intérieur, ces travaux comportent la transformation de l’escalier en façade ainsi que la rénovation du portail d’entrée.

La demeure est vendue une première fois en 1925, à la mort de Maria-Laura Raymond, veuve de Louis-Joseph Forget. Deux ans plus tard, le United Services Club Inc. acquiert la propriété et procède peu de temps après à des travaux de modernisation et d’agrandissement. En 1962, d’autres travaux de réfection sont effectués à la suite d’un incendie mineur. En 1975, le United Services Club cède le bâtiment à la Fondation Macdonald Stewart.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • United Services Club
    (propriétaire de 1927 à 1975)
    Le United Services Club est un club social privé qui était réservé aux vétérans de la Première et de la Seconde Guerre mondiale à l’origine.

  • Fondation Macdonald Stewart
    (propriétaire de 1975 à aujourd'hui)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 18 novembre 2004 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1902
    Fin des travaux : 1903
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Réaménagement du décor intérieur et réfection de l’escalier extérieur ainsi que du portail d’entrée

    Concepteur de la transformation :
    Edward et William Sutherland Maxwell (architectes)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1930
    Fin des travaux : 1931
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Agrandissement

    Concepteur de la transformation :
    Hugh Percival Illsley (architecte)
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : 1997
    Fin des travaux : 1998
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Réaménagement intérieur

    Concepteur de la transformation :
    Fournier Gersovitz Moss (architectes)
     
haut de page
Lecture architecturale  
L’architecture de la maison Louis-Joseph Forget, inspirée du style Second Empire, témoigne du souci de concilier la vie familiale du propriétaire et la vie mondaine et représentative liée à ses activités professionnelles. La façade principale de la demeure, divisée horizontalement, illustre cette distinction entre les zones d’apparat et les zones domestiques. Le haut soubassement en maçonnerie exhausse dramatiquement la demeure à laquelle nous conduit un large escalier droit à deux volées. Le rez-de-chaussée est particulièrement ornementé. Le portail d’entrée finement ouvragé, composé de pilastres et d’un entablement, est flanqué de deux oriels légèrement en saillie. Les deux étages supérieurs, à la décoration plus sobre, signalent les appartements privés de la résidence. Les ouvertures sont simplement soulignées par des chambranles en pierres de taille lisses, et une corniche à denticules et à modillons souligne la base de la fausse mansarde revêtue d’ardoise et percée de trois lucarnes.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9839-68-6687-01

Propriété :

9839-68-6687

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 18 janvier 2013