Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Regent Theatre
©Ville de Montréal, 2002
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Regent Theatre

Autres appellations :
  • Cinéma Le Beaver
  • Cinéma Le Laurier
Adresse civique :
  • 5117, avenue du Parc
Arrondissement ou ville :

Le Plateau-Mont-Royal (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Avenue du Parc

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1915

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Daniel John Crighton
    (architecte)
    Daniel John Crighton (1868-1946) est né à Aberdeen en Écosse. Il s’établit au Canada à la fin des années 1890 et travaille pour l’architecte new-yorkais Bruce Price ainsi que pour les architectes Edward et William Sutherland Maxwell. Outre le Regent, Crighton réalise les plans de plusieurs cinémas pour la chaîne United Amusements Corporation Limited à Montréal, dont le Westmount, 5038 Sherbrooke Ouest, le Strand (1912, aujourd’hui démoli), le Papineau, 4519 Papineau (1921), le Rivoli, 6906 Saint-Denis (1926), le Monkland, 5504 Monkland (1929), et le Snowdon, 5225 Décarie (1936).

  • Hubert B. Tompkins
    (décorateur)
    Le décorateur Hubert B. Tompkins est né à Toronto en 1879 et s’établit à Montréal en 1895. La firme qu’il fonde en 1903 est l’une des plus importantes à Montréal au tournant du siècle. Elle conçoit les intérieurs de plusieurs hôtels, édifices de bureaux, de plusieurs banques et résidences partout au Canada. Elle crée également les ornements en plâtre du Regent Theatre et ceux du théâtre Capitol (1921, aujourd’hui démoli) et compte ainsi parmi les premières firmes chargées de la décoration de cinémas à Montréal.
Nom du propriétaire constructeur :
  • United Amusement Corporation Limited
    (propriétaire de 1915 à environ 1939)
    George Nicholas Ganetakos, un immigrant d'origine grecque, fonde en 1908 la United Amusement Corporation Limited. La compagnie prend rapidement de l'expansion et fait construire plusieurs cinémas, dont le Regent, le Papineau, le Rialto, le Rivoli, le Séville et le York, au centre-ville et dans les nouveaux quartiers de Montréal. D'abord connue sous le nom de Independent Amusement, la United Amusement devient United Theatres, puis Cinémas Unis. À la fin des années 1930, la société Famous Players Canadian Corporation de Toronto prend le contrôle de United Amusement.
Typologie d'origine :
  • Théâtre / auditorium / cinéma

Commentaire sur la construction

La date de construction diffère selon les sources. L’étude de Jocelyne Martineau et le permis de construction indiquent 1915. Le dossier de citation de la Ville de Montréal et l’ouvrage de Lanken indiquent 1916. La date de construction initiale a finalement été établie d'après le Répertoire d’architecture traditionnelle sur le territoire de la communauté urbaine de Montréal portant sur les magasins et les cinémas, qui fait référence à la publication Le Prix courant du 10 septembre 1915 annonçant le début des travaux. Le Regent Theatre ouvre ses portes en mars 1916.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Le Regent Theatre est construit en 1915 selon les plans de l’architecte Daniel John Crighton et les ornements intérieurs de plâtre ont été conçus par la firme Hubert B. Tompkins. L’intérieur du théâtre ainsi que la façade au niveau du rez-de-chaussée sont modifiés en 1972 par le designer P.A. Ledoux. Le Regent Theatre ferme définitivement ses portes en 1987. L’édifice est acheté par Baron Byng Construction Incorporated pour le transformer en complexe commercial. Le décor intérieur disparaît en 1988. Le Regent Theatre est aujourd’hui occupé par une librairie.

Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 23 novembre 2004 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1987
    Fin des travaux : 1988
    Démolition totale ou partielle du bâtiment.

    Démolition de la salle et aménagement d’une librairie
     
haut de page
Lecture architecturale  
Les cinémas construits à Montréal au cours des premières décennies du XXe siècle présentent une grande variété de styles qui témoignent du changement rapide des modes architecturales. Ainsi, pas un des nombreux cinémas conçus par l’architecte Daniel John Crighton n’a le même style. Le Regent Theatre, qu’il érige en 1915, comporte une façade haute et étroite entièrement revêtue de céramique vernissé blanche, populaire au début du XXe siècle. L’avancée de la partie centrale renforce la verticalité de la composition. Ce type de façade est caractéristique de quelques-uns des tout premiers palaces de quartier, ces salles luxueuses inaugurées dans les quartiers périphériques de Montréal entre les années 1915 et 1930. On remarque aussi la simplicité de la décoration, qui consiste principalement en une guirlande, et la corniche d’influence Renaissance, soulignant le faîte de la façade. Tout au contraire, le décor intérieur du théâtre, disparu en 1988, était particulièrement opulent.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9742-20-6217-01

Propriété :

9742-20-6217

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 janvier 2013