Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Piscine Émard
©Ville de Montréal, 2002
 
Piscine Émard (détail)
©Ville de Montréal, 2002
 
Détails de la corniche et l’ornementation de la façade principale.
©J. Jabourian, 2006
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Bain Émard

Autres appellations :
  • Bain Campbell
  • Piscine Émard
Adresse civique :
  • 6071, rue Laurendeau
Arrondissement ou ville :

Le Sud-Ouest (Montréal)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

vers 1913-1914

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Théodore Daoust
    ( architecte)
    Théodore Daoust (1867—1937), architecte
    Né le 13 avril 1867, l’architecte Théodore Daoust étudie le dessin et l’architecture à l’Institut National sous la direction de l’abbé Chabert et M. Lawrence, puis les architectes A-F. Dunlop et Victor Roy. En 1886, il ouvre son propre bureau. De 1887 à 1892, il s’associe à l’architecte Arthur Gendron. Durant leurs cinq années d’association, ils réalisent un certain nombre de résidences bourgeoises ainsi que quelques édifices commerciaux. Après avoir pratiqué seul quelque temps, Daoust s’associe entre 1905 à 1921 à Louis-Zéphirin Gautier. Outre le bain public Émard, Daoust a conçu avec Gendron : l’édifice Robillard, 972-976 Saint-Laurent (1889), l’édifice Brunet 1074-1084 Saint-Laurent (1890), l’édifice Drapeau et Savignac, 1068-1072 Saint-Laurent (1890). Et avec Gautier : l’École des Hautes études commerciales, 535 Viger (1908-1910). On lui attribue également le Baxter Block, 3660-3712 Saint-Laurent (1892), le poste d'incendie numéro 34, 5369 Côte Saint-Antoine (1912), ainsi que le poste de police du Port de Montréal, sur la rue de la Commune près de Berri (1924). Celui-ci est l’une de ses dernières réalisations. Il décède à Montréal en 1937.
Nom du propriétaire constructeur :
  • Ville de Montréal
    (propriétaire à aujourd'hui)
    En 1911 les autorités publiques de la ville s’entendent sur la nécessité de construire un bain public qui servira aux quartiers Saint-Paul et Émard annexés à Montréal en 1910. On recommande alors d’emprunter la somme de 600 $ pour faire préparer les plans et les spécifications pour la construction du bain.
Typologie d'origine :
  • Centre communautaire / sportif
haut de page
 
 
Élévation principale du bain Émard aujourd’hui.
©J. Jabourian
 
Élévation principale du bain Émard, dessin de l’architecte Théodore Daoust, 1913.
©Ville de Montréal.
 
Histoire  
Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Ville de Montréal
    (propriétaire à aujourd'hui à aujourd'hui)
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 20 février 2008 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1932
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Rénovation intérieure et extérieure : réparation générales et peintures extérieures et intérieures, démolition et réinstallation de cabines, lambris en voltige, chauffage et plomberie, réfection de planchers en ciment, maçonnerie, menuiserie intérieure et extérieure, recouvrement du fond et de parois de la piscine en ciment mohawk blanc.

    Concepteur de la transformation :
    le Service des travaux publics de la Ville de Montréal
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1977
    Fin des travaux : 1978
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Aménagement du bain en bain mixte

    Concepteurs de la transformation :
    Y. Lecieye Wuska (architectes -- architecte de la Ville)
    Marc Fluet (architecte -- architecte de la Ville)
    Denis Bouchard (architecte -- architecte de la Ville)
    Raymond Matte Limitée
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : 2004
    Fin des travaux : 2005
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Réfaction de la maçonnerie, réfection des fenestrations, mise aux normes (accessibilité universelle)
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9735-83-0725-01

Propriété :

9735-83-0725

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 12 janvier 2012