Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
 
Maison Armand
©Ville de Montréal, 2002
 
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Christin dit Saint-Amour

Autre appellation :
  • Maison Armand
Adresse civique :
  • 12930, boulevard Gouin Est
Arrondissement ou ville :

Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles (Montréal)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1730-1735

Typologie d'origine :
  • Maison isolée
haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

La maison Armand est construite entre 1730 et 1735 sur une terre concédée par les sulpiciens à Jean Desroches en 1673. Pierre Armand devient le propriétaire de la terre et de la maison au cours de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, et la maison demeure entre les mains de la famille jusqu’au début du XXe siècle. Pendant plus de deux siècles, la maison a évolué selon les adaptations constructives et formelles propres à l’habitat rural québécois.

La maison est acquise par Paul Gélinas en 1975, qui la restaure entre 1976 et 1977 pour lui redonner son apparence du XVIIe siècle.

Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • François Armand dit Flamme
    (propriétaire de environ 1800 à 1847)
    François Armand dit Flamme (1780-1863) est un lieutenant-colonel dans la milice, marguillier et actionnaire de la Banque du peuple, qui possède plusieurs propriétés à Rivière-des-Prairies. Il lègue la maison Armand et la terre sur laquelle elle s’élève à son fils Joseph-Flavien en 1847.

  • Joseph-Flavien Armand
    (propriétaire de 1847 à 1903)
    Le cultivateur et politicien Joseph-Flavien Armand (1820-1903), aussi connu sous le nom de Joseph-François, est le fils de François Armand dit Flamme. Il est conseiller législatif de 1858 à 1867 au parlement de la province du Canada et est sénateur à partir de 1867.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 18 novembre 2004 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1976
    Fin des travaux : 1977
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    Restauration majeure

    Concepteurs de la transformation :
    Paul Gélinas (propriétaire)
    Bertrand Thibodeau (architecte)
     
haut de page
Lecture architecturale  
La maison Armand compte parmi les quelques exemples encore existants de maisons de ferme montréalaises du XVIIIe siècle. Cette habitation en pierre érigée en bordure de la rivière des Prairies illustre également l’influence du modèle de petite maison urbaine du XVIIe siècle sur l’architecture rurale du XVIIIe siècle. En effet, les bâtisseurs des maisons de ville vont ériger des maisons rurales qui reproduisent les caractéristiques des habitations urbaines tout au long du XVIIIe siècle. Les cheminées «en chicane» de la maison Armand, situées de part et d’autre du faîte du toit, sont typiques de l’architecture domestique des villes du XVIIe siècle. Cette forme de construction devient désuète dans les années 1720, et les cheminées sont alors incluses dans des murs coupe-feu en maçonnerie pour se conformer aux ordonnances visant à prévenir les incendies dans les villes. Cette pratique n’est cependant pas appliquée dans l’architecture rurale.

Les dimensions modestes du carré de pierre, le soubassement surélevé, l’absence de lucarnes dans la toiture à pignon et la disposition asymétrique des ouvertures en façade sont aussi des caractéristiques de la maison Armand qui dénotent une certaine influence de l’architecture urbaine du début de la colonie.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par les statuts suivants :
  • Situé dans l'aire de protection de la Maison Christin-dit Saint-Amour depuis le 1976-04-08 (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :Le bâtiment est identifié aux inventaires patrimoniaux dans la catégorie suivante :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

0361-45-0685-01

Propriété :

0361-45-0685

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 21 janvier 2013