Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Façade nord
©Ville de Montréal, 2007
 
Façade avant
©Ville de Montréal, 2008
 
Annexe en pierre côté est
©Ville de Montréal, 2008
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Maison Louis-Dagenais

Autre appellation :
  • Maison François-Dagenais
Adresse civique :
  • 2900, boulevard Gouin Est
Arrondissement ou ville :

Ahuntsic-Cartierville (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Ancien village de Sault-au-Récollet

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

entre 1767 et 1807

Nom du propriétaire constructeur :
  • Louis Dagenais
    (propriétaire de 1767 à 1807)
    En 1767, Louis Dagenais fait l’acquisition d’une terre dans la paroisse du Sault-au-Récollet. En juin 1807, il cède à son fils François sa propriété qui comprend une maison en pierre, une grange, une étable, une écurie et une laiterie. La maison demeure la propriété de la famille jusqu’au début du XXe siècle.
Typologie d'origine :
  • Maison isolée

Commentaire sur la construction

La maison est construite entre 1767 et 1807, soit entre l’année d’acquisition de la terre par Louis Dagenais et celle de la cession de la terre à son fils, l’acte notarié de cette transaction mentionnant la présence d’une maison en pierre sur la propriété. La présence d’une maison sur la terre est signalée dans le recensement de 1781, ce document ne mentionnant toutefois pas s’il s’agit d’une maison en pierre ou en bois.

haut de page
Histoire  

Évolution du bâtiment

Louis Dagenais achète en 1767 une terre de la paroisse du Sault-au-Récollet, soit un an avant son mariage. Quatorze ans plus tard, un recensement mentionne la présence d’une maison, d’une grange et d’une étable sur la terre de trois arpents sur trente-cinq, sans toutefois préciser la nature des matériaux la composant. En 1807, les époux Dagenais cèdent à leur fils François leur propriété comprenant une maison en pierre, une grange, une étable, une écurie et une laiterie. François lègue à son tour la maison et la terre à son fils François en 1833. La maison est agrandie au fils des ans avec l’ajout d’une cuisine d’été et une glacière est érigée contre le mur pignon est de celle-ci. La propriété demeure dans la famille jusqu’en 1907, alors que la maison est vendue à Édouard Gohier, mettant ainsi fin à 140 ans d’exploitation de la terre par la famille Dagenais. Vers les années 1940-1950, un solarium est construit à l’arrière de la maison et les petites lucarnes du versant nord du toit sont remplacées par une grande lucarne continue. Rejointe par l’urbanisation suite à la subdivision de la terre, cette ancienne maison de ferme est un témoin de l’occupation agricole du secteur au cours du XVIII et du XIXe siècle. Celle-ci est située à l’intérieur des limites du site du patrimoine de l’ancien village du Sault-au-Récollet constitué en 1992

Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 7 juillet 2010 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : avant 1866
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Construction d’une cuisine d’été en pierre adossée au mur pignon est et d’une glacière en pierre en appentis sur le mur est de la cuisine d’été à une date inconnu, avant 1866 selon le Répertoire du patrimoine culturel du Québec
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : vers 1940-1950
    Modification à la volumétrie horizontale du bâtiment.

    Ajout d'une lucarne continue.

    Construction d’un solarium adossé au mur arrière de la maison et remplacement des deux petites lucarnes sur le versant nord du toit par une lucarne continue
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : vers 1990
    Transformation majeure de la façade.

    Remplacement de l’escalier curviligne en béton par un escalier droit
     
haut de page
Lecture architecturale  
La maison François-Dagenais est composée de trois volumes en moellons, soit le carré d’origine de la maison (côté ouest), une cuisine d’été en pierre à toit à deux versants et un petit appentis en pierre à toit en croupe ayant servi à l’entreposage de la glace. Le volume principale, construit entre 1767 et 1807, plus vraisemblablement à la fin du XVIIIe siècle, est caractérisé par son rez-de-chaussée surélevé par rapport au boulevard Gouin, la composition asymétrique de sa façade principale et de ses murs pignons, ainsi que par son toit à deux versants se prolongeant au-dessus d’une longue galerie au nord et d’un petit solarium au sud. Le versant nord du toit est percé d’une lucarne continue, un élément caractérisant plusieurs anciennes maisons de ferme de la partie nord-est de l’île de Montréal.
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans le site patrimonial Ancien village de Sault-au-Récollet (cité) (2012-10-19).
    Anciennement un site du patrimoine (1992-04-06) (juridiction municipale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans la catégorie suivantes :Le bâtiment est identifié aux inventaires patrimoniaux dans la catégorie suivante :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9248-89-6545-01

Propriété :

9248-89-6545

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2017
Données mises à jour le 3 mai 2010