Nouvelle recherche
Base de données sur le patrimoine
  FICHE DU BÂTIMENT 
Identification  
Cliquez sur l'image, pour une version agrandie.
 
Ancien pensionnat Saint-Basile
©Ville de Montréal, 2007
 
Ancien pensionnat Saint-Basile
©Ville de Montréal, 2007
 
Ancien pensionnat Saint-Basile
©Ville de Montréal, 2007
Les termes précédés d'un sont définis au glossaire.
Nom du bâtiment :

Pensionnat Saint-Basile

Autres appellations :
  • Académie Notre-Dame-du-Saint-Sacrement
  • École normale Ignace-Bourget
  • Maison de la culture Mont-Royal
  • Thomas d’Arcy McGee annexe
Adresse civique :
  • 465, avenue du Mont-Royal Est
Arrondissement ou ville :

Le Plateau-Mont-Royal (Montréal)

Secteur d'intérêt patrimonial :

Avenue du Mont-Royal (entre Saint-Urbain et Frontenac)

Localisation :
haut de page
Construction  
Date de construction initiale :

1895-1896

Nom du concepteur de la
construction initiale :
  • Jean-Baptiste Resther et fils
    (architectes)
    Jean-Baptiste Resther (1830-1896) s’associe avec l’architecte Victor Roy de 1874 à 1878. Il se joint ensuite à son fils, Jean-Zéphirin Resther (1857-1910), pour créer la firme d’architectes Jean-Baptiste Resther et fils. En plus de l’ancien pensionnat Saint-Basile, 465 avenue du Mont-Royal Est (1895-1896), cette firme conçoit plusieurs édifices institutionnels et religieux de Montréal, dont le Mont-Saint-Louis, 244 Sherbrooke Est (1887-1888), et l’ensemble conventuel des Pères du Très-Saint-Sacrement, 500-530 Mont-Royal Est (1892-1897). Après la mort de son père, Jean-Zéphirin Resther poursuit les activités de la firme en concevant, entre autres, la manufacture L.O. Grothé, 2000 Saint-Laurent (1907), et le pensionnat Saint-Nom-de-Marie, 628 de la Côte-Sainte-Catherine à Outremont (1903-1905).
Nom du propriétaire constructeur :
  • Sœurs de Sainte-Croix et des Sept-Douleurs
    (propriétaire de 1895 à 1964)
    Fondée en France en 1841 par le prêtre Basile Moreau, les Sœurs de Sainte-Croix, tout comme les pères et les frères de Sainte-Croix, sont vouées à l’éducation. Cette communauté arrive sur l’île de Montréal en 1847 et s’établit à Saint-Laurent, puis en divers endroits par la suite.
haut de page
Histoire  
Autres occupants marquants
Propriétaires :
  • Commission des écoles catholiques de Montréal
    (propriétaire de 1964 à 1980)
    La CÉCM est créée le 9 juin 1846 pour administrer les écoles catholiques du territoire de la ville de Montréal. Le 1er juillet 1998, la Commission scolaire de Montréal succède à la CÉCM suite à la modification de la Loi sur l’instruction publique qui prévoit la division du territoire québécois en commissions scolaires linguistiques plutôt que confessionnelles. La CÉCM achète l’édifice en 1970.
  • Ville de Montréal
    (propriétaire de 1980 à aujourd'hui)
    La Ville de Montréal achète le pensionnat Saint-Basile en 1980. L’édifice est rénové puis aménagé en maison de la culture et d’habitation.
Autres occupants marquants
Locataires :
  • Maison de la Culture du Plateau Mont-Royal
    (locataire à aujourd'hui à aujourd'hui)
    Les maisons de la culture sont développées à Montréal en 1979. Elles ont pour mandat de rendre la culture accessible à tous au profit des quartiers. La maison de la culture comprend deux fonctions essentielles : la fonction bibliothèque et la fonction diffusion culturelle. La maison de la culture du Plateau Mont-Royal est la quatrième maison de la culture de la ville de Montréal. Elle est inaugurée le 26 juin 1984.
Transformations majeures :
(dernière mise à jour le 30 septembre 2007 )
  • Travaux 1
    Date des travaux : 1923
    Fin des travaux : 1923
    Modification à la volumétrie verticale du bâtiment.

    (Ajout de deux étages à l’aile de la rue Berri)

    Concepteur de la transformation :
    Charles Bernier (architecte)
     
  • Travaux 2
    Date des travaux : 1932
    Fin des travaux : 1932
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    (Démolition du mur défectueux de la rue Berri et reconstruction)

    Concepteur de la transformation :
    Joseph Sawyer (architecte)
     
  • Travaux 3
    Date des travaux : 1936
    Fin des travaux : 1936
    Reconstruction partielle ou totale du bâtiment.

    (Reconstruction du perron de l’entrée principale avec portique)

    Concepteur de la transformation :
    Séraphin A. Cyr (architecte)
     
  • Travaux 4
    Date des travaux : 1984
    Fin des travaux : 1985
    Restauration ou recyclage du bâtiment.

    (Transformation en maison de la culture et en habitation de l’OMHM)
     
haut de page
Intérêt et protection patrimoniale du bâtiment  
Le bâtiment est protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, en vigueur depuis le 19 octobre 2012, par le statut suivant :
  • Situé dans l'aire de protection du Sanctuaire du Saint-Sacrement depuis le 1984-02-14 (juridiction provinciale)
Le bâtiment est identifié aux documents d'évaluation du patrimoine urbain dans les catégories suivantes :
haut de page
Bibliographie sur l'immeuble  

Pour plus d'information sur l'histoire ou l'architecture du bâtiment,
veuillez consulter les sources suivantes :

haut de page
Numéros de référence  
Bâtiment :

9842-35-0963-01

Propriété :

9842-35-0963

 
Avertissement :

Ce site Web a été produit pour des fins d'information et n'a pas de valeur légale. Pour obtenir de l'information officielle sur un statut de protection légale ou réglementaire, communiquez directement avec l'arrondissement ou la ville concernés et la Direction de Montréal du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

 
Droits réservés, 2002-2014
Données mises à jour le 23 avril 2008